Laisser un message

Comment améliorer son jeu de pétanque ?

Comment améliorer son jeu de pétanque ?

Vous êtes un novice et vous souhaitez être bon à la pétanque ? C’est une initiative honorable de votre part. Sachez néanmoins que cela demande une certaine patience. Bien que les résultats ne se voient pas du jour au lendemain, ces quelques conseils vous permettront d'améliorer votre jeu de pétanque.

 

Trouvez la bonne posture pour lancer

Être précis dans ses lancers est primordial lorsqu’on joue à la pétanque. Toutefois, cette compétence repose sur la capacité du pétanqueur à être stable tout au long d’une partie. Cet équilibre est nécessaire, tant pour un pointeur qu’un tireur.

Cela commence par une bonne répartition du poids du corps. Si vous avez l’habitude de tirer en position debout, l’idéal est d’avoir les pieds en direction du but. Vous pouvez également les décaler légèrement si cela vous permet d’avoir un meilleur aplomb.

 

Répétez jusqu’à perfectionner votre jeu de pétanque

Vous souhaitez, plus tard, devenir pointeur professionnel ? Le meilleur exercice pour débuter est de mettre une boule de pétanque au sol, puis d’esquisser trois cercles de 10 cm, 25 cm puis 50 cm de diamètre tout autour. Ces contours correspondent respectivement à 1, 2 et 3 points.

L’objectif de cet entraînement sera de se rapprocher au maximum et non de toucher la triplette. Commencez à jouer avec une distance de 6 mètres. Puis, quand vous sentez que vous vous améliorez, placez-vous à 7 m, 8 m, 9 m puis 10 m.

Pour le tir, il vous suffira de tracer un cercle autour de votre boule. Votre sphère ne devra alors, en aucun cas, frôler le sol qui se trouve à l’extérieur de ce rond. Si vous arrivez à délocaliser la boule du cercle, cela compte pour 1 point. Par ailleurs, si en plus de la faire sortir, la boule de pétanque que vous aviez utilisée reste dans le cercle, vous obtenez 2 points.

A vos débuts, évitez de vous mettre trop de pression. Alternez les entraînements de tir et de point pour découvrir votre domaine de prédilection. Qui sait si, plus tard, vous deviendrez un joueur polyvalent d’exception ! Si cela vous amuse de copier la technique de votre joueur favori, faites-le. Cela vous motivera dans votre jeu de pétanque.

 

Soyez décontracté tout en gardant votre concentration

Lorsque c’est à votre tour de jouer, ne vous précipitez pas à tirer. En effet, le règlement de la FFPJP vous donne droit à une minute de répit entre le moment où la boule précédente touche le terrain et votre lancer effectif. Profitez de ce laps de temps pour gérer votre trac et ainsi vous préparer mentalement à jouer.

L’astuce, ici, sera de vous visualiser dans la peau de votre pétanqueur favori. Cela vous donnera plus confiance en vous. Une fois que c’est fait, commencez par vider votre esprit. Imaginez le point de départ de votre boule, sa trajectoire ainsi que le point d’impact final que vous souhaitez atteindre. Ensuite, respirez profondément jusqu’à ce que vous vous sentez vraiment prêt à l’action. Cette méthode vous permettra de gagner en concentration et d’être plus posé dans votre jeu.

 

Prenez le temps d’analyser le terrain

Savez-vous que les caractéristiques d’un terrain de pétanque affectent le comportement d’une boule ? C’est pourquoi lors d’une compétition, il est conseillé d’arriver de bonne heure à l’endroit où celle-ci aura lieu. Une fois sur place, faites le tour du terrain pour avoir une vision globale sur chaque petit détail.

Analysez, par exemple, si le sol est composé de sable ou de gravillons. Prenez également note de chaque petite pente, de chaque trou afin d’établir votre stratégie de groupe. Enfin, l’idéal serait de pouvoir effectuer quelques lancers, si vous en avez la possibilité.

 

Faites confiance au jeu de pétanque de vos coéquipiers

Bien qu’une grande partie de l’entraînement se fasse à l’individuel, il ne faut pas oublier que la pétanque est avant tout un sport collectif. Chaque joueur devra alors apporter sa pierre quant à l’édification de la stratégie à adopter.

La communication sera donc à privilégier avant, mais aussi tout au long de la partie. Ainsi, n’hésitez pas à échanger quelques regards et quelques mots durant une mène. Ne vous focalisez pas uniquement sur l’équipe adverse. Observez également, et avec un certain recul, le jeu de votre coéquipier et adaptez votre jeu en conséquence.